Le plan du MEEDDAT - Energies renouvelables

Un « plan national de développement des énergies renouvelables » a été présenté à l’occasion de la semaine des énergies renouvelables du bâtiment et de la maîtrise de l’énergie, au CNIT-La Défense. Au programme : une cinquantaine de mesures pour développer l’ensembles des filières durables : solaire et éolien mais aussi biomasse et géothermie.

Le plan de développement prévoit de doter la France d’un total de 8 000 éoliennes en 2020, soit quatre fois plus qu’aujourd’hui. En réponse aux mouvements écologistes qui s’inquiètent de l’impact sur l’environnement, le ministre a souligné que « les atteintes au paysage » seront analysés pour être le plus faible possible.

L’installation de panneaux photovoltaïques intégrés dans les bâtiments sera favorisée grâce à « un allègement des charges administratives et fiscales ». Les procédures administratives devraient être également simplifiées.Objectif : économiser 20 millions de tonnes de pétrole par an d’ici à 2020.

Un "fonds chaleur renouvelable" pour soutenir la construction de chaufferies qui utilisent des sources d’énergies renouvelables, comme la biomasse (forêts, déchets...) ou la géothermie sera mis en place progressivement à partir de 2009. Il sera doté d’un milliard d’euros pour soutenir les projets d’investissement pour "l’habitat collectif, le tertiaire et l’industrie" et rendre concurrentiel le prix de la chaleur produite à partir de sources renouvelables. Celle-ci devra être "vendue à un prix inférieur d’au moins 5 % à celui de la chaleur produite à partir d’énergie fossile". Pour l’habitat individuel, le crédit d’impôt développement durable doit être maintenu jusqu’en 2012.

Aain Périé

Source : http://www.diagnostiqueur-immobilier.fr