Logements neufs : forte chute des mises en chantier en 2008

Logements neufs : forte chute des mises en chantier en 2008 [ 27/01/09 - 10H42 ]

Le nombre de mises en chantier de logements neufs en France a reculé de 15,7% en 2008 par rapport à 2007 et le nombre de permis de construire s’est replié de 16,7%, a annoncé mardi le ministère de l’Ecologie. Le nombre de mises en chantier de logements neufs en France a reculé de 15,7% en 2008 par rapport à 2007 et le nombre de permis de construire s’est replié de 16,7%, a annoncé mardi le ministère de l’Ecologie. Le nombre de logements commencés en 2008 s’est élevé à 368.609 contre 437.086 en 2007 (année record depuis la fin des années 70), soit une chute de 15,7%, précise le ministère dans un communiqué. Le chiffre de 2008 "se situe à un niveau comparable observé fin 2004", souligne le ministère.

Mises en chantier : l’Ile-de-France résiste bien Pour répondre à la demande de logements non satisfaite en France, l’objectif affiché du gouvernement était de 500.000 nouveaux logements par an. Les baisses les plus importantes sont constatées en Haute-Normandie (-38,8%), en Bourgogne (-32,7%), dans les Pays de la Loire (-28,1%), en Midi-Pyrénées (-25,7%), dans le Limousin (-24,9%) et en Provence-Côte d’Azur (-19,5%). Par contre les régions qui résistent le mieux, en métropole, sont Champagne-Ardenne (-4,3%) et l’Ile-de-France (-4,7%). Le recul est plus important pour les logements collectifs (-17,2%) que pour les maisons individuelles (-14,3%). Sur les trois derniers mois (octobre à décembre), le nombre de mises en chantier s’établit à 87.596 unités, soit une baisse de 16% par rapport à la même période de 2007. Sur le seul mois de décembre, seuls 22.231 logements ont été mis en chantier.

Permis de construire : une forte augmentation des demandes d’annulation Le nombre de permis de construire est également en repli de 16,7% en 2008 par rapport à 2007. Il s’établit à 455.673 pour les douze mois de 2008 et à 109.452 unités pour le dernier trimestre, soit une diminution 11,1% par rapport à la même période de 2007. "Ce chiffre se situe à un niveau élevé, proche de celui constaté fin 2004", tempère le ministère. Pour le mois de décembre, 33.721 permis de construire ont été délivrés, tandis que 5.041 ont été annulés. Les annulations de permis de construire ont fortement augmenté entre 2007 et 2008, conséquence de la décision de nombreux promoteurs de ne pas réaliser les programmes prévus en raison du nombre insuffisant de réservations. Près de 55.000 logements prévus ont été annulés en 2008, 37.400 en 2007 et 32.400 en 2006. (source AFP)

Source : http://www.lesechos.fr/patrimoine/immobilier/300325336-logements-neufs-forte-chute-des-mises-en-chantier-en-2008.htm